Déjà des problèmes sur les Glass, pas de quoi s’affoler

Les Glass ne sont disponibles que pour les Explorers pour l’instant, mais elle sont déjà l’objet de critiques vives et de problèmes.

Evidemment, je ne suis pas partisan de ces critiques puisque pour moi, les Glass sont le smartphone de demain. (et un demain très proche) Il est cependant évident qu’elles ne sont pas parfaites, puisqu’elles sont encore en version d’essai et qu’elles sont une nouveauté sans modèle antérieur.

Une batterie trop faible

11970859341098077292CrazyTerabyte_Low_battery_icon.svg_.hi_-300x275

Selon Google, la batterie doit durer un jour entier. Seulement, avec une utilisation normale, checker ses mails, lire ses messages, quelques news, prendre quelques photos et quelques courtes vidéos, la batterie dure 5h. C’est peu. (mais je ne relèverai pas toutes les remarques sarcastique de l’Atlantic Wire).  Robert Scoble a lui expliqué qu’enregistrer 6 minutes de vidéo avait drainé 20% de la batterie… Un autre Explorer a mis en avant que prendre une vidéo de 30 minutes vidait entièrement la batterie…

C’est donc un réel problème qui se pose quant à l’utilisation des Glass. Reste à savoir si des réglages sont possible (désactiver instant upload sur mon Nexus 4 m’a fait gagner 6h de batterie !) et si Google va se pencher sérieusement sur une batterie de plus haute performance pour les modèles publics. Espérons.

Des failles de sécurité

images

Un hacker a découvert une faille permettant de prendre le contrôle de vos Glass. C’est embêtant, puisque c’est comme avoir accès à votre smartphone (avec toutes les données qu’il contient) en plus de pouvoir voir tout ce que vous faites dans l’instant. On peut donc atteindre facilement à votre vie privée.

En plus d’une faille technique, une énorme faille de sécurité « de base » est présentée par les Glass : aucun système de protection, pas de code PIN ou de schéma, rien du tout. De fait, si vous laissez vos Glass sur votre bureau une minute, n’importe qui peut y accéder et envoyer des mails, sms ou autre simplement.

Ces deux failles sont facilement corrigibles et je suppose que Google travaille déjà dessus.

Pas très ergonomiques

SergeyBrin_AP_GoogleGlass-300x225

Déjà, les Glass ne se placent pas bien sur le visage de tous. Shana Lynch, éditeur au Silicon Valley Business Journal, a expliqué que sa paire ne lui allait bien qu’après que Google lui ai reglé spécialement pour elle. Ce qui ne sera pas le luxe de tous.

Au delà du confort, aucun modèle de Glass livré aux Explorers n’est compatible avec des lunettes de vue. C’est une fonction promise par Google qui n’a pas encore été mise en pratique. De fait, les porteurs de lunettes (comme moi ^^) doivent placer les Glass au dessus de leurs lunettes, un peu comme en allant voir un film 3D au cinéma. Pas terrible.

Enfin, les problèmes de vue empêchent beaucoup de personnes d’utiliser les Glass : elles ne sont pas capables de fixer leur regard sur l’affichage. Un gros problème qui réduirait fortement le public de Glass. A travailler, donc, pour Google, si la compatibilité avec des lunettes de vue ne suffit pas (mais qui devrait suffir).

Un affichage moyen

Selon Stevens, d’Engadget :

Les couleurs ne sont pas réalistes, et l’affichage n’est pas au niveau d’un écran LCD moderne ou OLED. En fait, il est plus au niveau d’un écran LCD à matrice passive old school, avec des couleurs plutôt sombres.

Cependant, et l’Atlantic Wire le précise, il est le SEUL explorer à s’être plaint de l’affichage. Une aubaine qu’il l’ai dit, ça aurait fait un défaut de moins. On peut donc le considérer comme un détail mineur pas aussi mauvais qu’on pourrait le croire.

Une rédaction de message approximative

Google-Glass3-640x252-300x201

Alors que Glass émet un son à chaque réception de message, seules les premières lignes du message apparaissent devant leurs yeux. Il faut ensuite utiliser la navigation au trackpad latéral pour lire l’intégralité. De plus, on ne peut rédiger les messages qu’avec la voix : pas de message personnel, donc qu’on ne voudrait pas laisser entendre, et vu le fonctionnement moyen de Google Voice, on a vite tendance à dicter une réponse courte. Inclure un clavier (via le smartphone par exemple) pourrait être intéressant.

L’Atlantic Wire dénonce nfin l’absence de compatibilité avec les devices Apple… Logique, et on n’en est qu’au début. Ils le précisent aussi, que ces problèmes seront résolus grâce à la bêta.

Je suis pour le coup complètement d’accord : les explorers servent à reporter les erreurs et problèmes pour que Google les corrige. Il faudra voir comment fonctionnent les Glass à leur sortie publique. Pour ma part, tous ces problèmes, à part la batterie, ne sont pas un réel problème, et ils ne demandent qu’à être corrigés pour rendre les Glass hyper-performantes.

[Source : Atlantic Wire]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*