Les Glass interdites au volant au Royaume-Uni

L’arrivée des Glass sur le marché suscite quelques méfiances concernant la vie privée mais également la sécurité.

Ainsi, au Royaume-Uni, à l’instar du téléphone portable en 2003, les Google Glass se verront bientôt interdites au volant. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du Ministère des Transports britannique lors d’une interview pour le magazine Stuff : « Nous sommes bien conscients du déploiement imminent des Google Glass. Nous discutons avec la police afin de s’assurer que personne n’utilisera cette technologie en conduisant . Il est primordial que les conducteurs conservent toute leur attention sur la route lorsqu’ils son derrière le volant, et qu’ils ne soient pas distraits par un tel appareil» . Un conducteur pris avec les Glass sur le nez pourra encourir une amende de 60£ (soit environ 70€) et le retrait de trois points sur le permis de conduire, la même pénalité encourue pour l’usage du téléphone portable au volant.

Cette déclaration n’a rien de surprenant. En effet, ces lunettes à réalité augmentée, bien qu’elles puissent apporter certains outils utiles à la conduite, présentent une contrainte de sécurité de plus que les téléphones portables en altérant le champ de vision du conducteur.

Malgré ces restrictions qui émergent  concernant les Glass, certaines applications fleurissent déjà concernant la conduite. Le constructeur automobile Mercedes-Benz pense déjà à optimiser ces lunettes pour un usage au volant, notamment en créant une aide à la navigation. En parallèle, le développeur Sahas Katta a déjà mis au point « Glass Tesla »  une application permettant de contrôler certaines fonctionnalités d’une voiture (Tesla Model S uniquement). Elle renseigne l’utilisateur sur le kilométrage ou la température extérieure entre autres, et permet de verrouiller les portières ou servir de GPS. Ces fonctionnalités peuvent apporter un plus en matière de sécurité.

Les Google Glass et la voiture feraient-elles bon ménage ? Il est clair qu’un tel outil pourrait apporter de nombreux avantages en terme de conduite, cependant il requiert au moins autant d’attention qu’un téléphone portable et son interdiction au volant dans plusieurs pays ne serait pas une surprise.

[Source : Le Nouvel Observateur]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*